Le laboratoire - Le caractère philosophique

 

25,00

Référence 150

Jean PAGOT, inventeur de l'olidyn

Le propos de ce livre est l'étude du Caractère Philosophique dans des cas restreints limités à la biologie, par conséquent à l'agriculture et à la médecine. Nous parlerons des moyens propres à mettre en évidence ce Caractère Philosophique, à le régénérer, à l'utiliser.

A une certaine époque on appellait "Philosophes", c'est-à-dire" Amis de la Sagesse", des personnages pour qui la suprême Sagesse était la tentative de connaissance d'eux-mêmes à travers la connaissance du Monde, sous tous ses aspects, manifestés ou non, en mutation ou en transmutation. Une connaissance par voie analogique.
Les Philosophes étaient les Alchimistes qui tentaient de comprendre, aussi finement que possible, les secrets de la Nature. L'activité des Philosophes était à la fois spéculative et opérative. Leur pensée était globaliste, analogiste : "ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas". L'Alchimie imprégnée d'astrologie et de Qabal constituait une ascèse, la plus importante en Occident, qui conduisait à un éveil de la conscience, au développement de l'intelligence, c'est-à-dire de la possibilité de lecture interne. Il en résultait une avancée spirituelle et intellectuelle qui entraînait l'opérateur plus loin dans son évolution, dans ses recherches, tout en le faisant évoluer lui-même, de la même façon, par analogie. L'Alchimiste s'aidait des Elixirs qu'il était amené à élaborer au cours de ses travaux au fourneau.
Jean Dubuis a pu dire que l'Alchimie était, en quelque sorte, la parapsy de la chimie, en ce sens que la matière subissait une évolution qui lui donnait, finalement, des propriétés, notamment biologiques et psychiques, que ne possède pas la matière non traitée par l'Art, même si elle répond à la même analyse chimique. La matière qui présentait ces nouvelles propriétés était appelée Philosophie ou était considérée comme possédant un Caractère Philosophique.
D'après les Alchimistes, le Caractère Philosophique est dû à la présence d'énergies immatérielles, spirituelles. Nous aurions non seulement une certaine quantité de Matière, mais encore présence d'Esprit, lequel Esprit animerait la Matière, à des degrés très divers,en  fonction de l'origine de cette Matière et, surtout, en fonction des opérations que l'Artiste lui aurait fait subir, par conséquent en fonction, aussi, de l'évolution de l'Artiste lui-même.
Dans l'esprit alchimiste, l'Artiste considère que tout ce qui est animé par l'Esprit, tout ce qui possède un Caractère Philosophique, est un être vivant : un minéral, une plante, un métal, un animal, la Terre elle-même. En bref, la matière se forme sur un canevas spirituel. Nous pouvons élargir cette notion : si Montesquieu a écrit "L'Esprit des Lois", c'est qu'il a senti la dualité Lettre-Esprit. Cette dualité se retrouve partout, dans les sociétés, les systèmes, les doctrines, à des niveaux très différents.

Tests de radiesthésie.
La dynamisation de l'eau, la mémoire de l'eau.
Les appareils de dynamisation au cours des cents dernières années.
Effets sur les êtres vivants.
Laboratoire de spagyrie.

285 pages. 68 figures. Format : 15 x 21 cm.

ATTENTION : Derniers exemplaires / Pratiquement épuisé / Fin de stock de livres neufs mais couverture légèrement abîmée (Edition de Mars 1986).